Le Projet Eden tome 2 : Destinée

Depuis que je suis revenue de la Zone je n’ai qu’une idée en tête : pourquoi ne suis-je pas devenue Vorace alors que j’ai été contaminée ?

C’est une question qui me hante.

Le Projet Eden tome 2 : Destinée

Genre : Dystopie, romance

Coucou tout le monde ! La forme aujourd’hui ? Que faites-vous de beau ? Je reviens aujourd’hui pour vous parler du tome 2 du Projet Eden, une dystopie et romance. Ma chronique du tome 1 est disponible ici pour les intéressés.

Résumé :

Eden: Cité prise au piège, un seul objectif en sortir en vie.

Alors que Hope commence doucement à s’acclimater à son nouveau train de vie avec Stuart, elle perd peu à peu son meilleur ami – Erdogan, qui ne comprend pas qu’elle se laisse ainsi manipuler par l’Autorité. Un jour tout bascule: une vague de Vorace rebelles décide d’attaquer les Humains de la Cité. La panique s’empare d’Êta, rapidement, Hope doit reprendre les réflexes qu’elle a acquis lors de la Semaine de la Traque. Avec Erdogan, elle tente de retrouver Stuart au cœur du chaos, avec un seul plan en tête: s’en sortir vivant. Parviendra-t-elle à garder son humanité en pleine tempête ? À qui doit-elle accorder sa confiance : Erdogan son ami de toujours, ou Stuart ce Vorace qu’elle connait à peine ?

Mon avis :

La première chose que je peux vous dire, c’est que j’ai moins bien aimé ce tome contrairement au premier, que j’avais d’ailleurs placé dans mes coups de coeur.

Dans celui-ci, nous retrouvons Hope qui essaye de s’adapter à sa nouvelle vie, depuis qu’elle est revenue de la semaine de la Traque. Sauvée in-extremis par Stuart, elle a été obligée par les hauts dirigeants pour maintenir l’harmonie entre humains et Voraces, de faire croire qu’elle est tombée amoureuse de son sauveur, à tel point qu’il a été décidé qu’ils se fiancent. Mais ses inquiétudes se posent sur un tout autre sujet de préoccupation : pourquoi n’a-t-elle pas été transformée en Vorace alors qu’elle était persuadée d’avoir été contaminée par l’un d’eux durant cette semaine de survie ?

Malheureusement elle ne pourra s’y attarder davantage, car elle devrait mettre de nouveau à profit ses réflexes de survie nouvellement acquis, puisque les Voraces de la cité Eden reviennent tous peu à peu sauvages, malgré le protocole mis en place pour éviter ça, s’attaquant aux humains pour se nourrir d’eux.

Notre jeune héroïne se découvrira d’ailleurs d’étranges aptitudes au début du livre, qui l’aideront à échapper de Voraces. D’où lui viennent-ils précisément ?

Comme je l’ai dis précédemment j’ai moins bien apprécié ce tome, car j’ai trouvé que la dimension du triangle amoureux Hope, Stuart et Erdogan n’ajoutait rien au récit. Je me suis même ennuyée lorsqu’il en était question. C’est dommage car l’histoire globale est toujours aussi intéressante à suivre. On sent que la tension est très palpable. L’atmosphère de survie et de mort est vraiment très présente. Nos personnages sont obligés de faire de lourds sacrifices pour gagner un peu de temps, et espérer échapper à tous ces zombies qui peuplent désormais les rues d’Eden. On se croirait presque dans The Walking Dead. Heureusement les instants de gore nous sont épargnés, ce qui est appréciable pour ma part, puisque j’ai beaucoup de mal avec ça.

L’écriture de l’auteur est toujours fluide, prenante et addictive à découvrir. Un vrai plaisir de la lire ! Elle sait très bien retranscrire les différentes émotions des personnages de la peur à la colère, en passant par la peine et l’attachement. J’ai d’ailleurs toujours une nette préférence pour Stuart, même si j’apprécie aussi Hope, malgré ses indécisions.

La fin de ce tome est par contre juste horrible ! J’en ai presque eu les larmes aux yeux, je suis heureuse d’avoir pu me procurer le tome 2 et 3 en même temps car je n’aurai peut-être pas supporter de devenir attendre un an pour avoir la suite. J’espère en tout cas en apprendre plus sur la véritable nature d’Hope dans ce dernier tome, car même après la lecture de celui-ci quelques questions demeurent en suspens. Pourquoi le sang de Vorace ne l’a-t-elle pas contaminée ? Est-ce que son sang pourrait posséder les anti-corps nécessaires pour éviter la propagation du virus ? Ou mieux créer un vaccin contre le virus zombie ?

Concrètement, est-ce que je vous conseille ce livre ? Oui tout de même, car en outre passant cet ajout de triangle amoureux que je juge inutile, il nous offre tout de même une bonne suite du premier tome 1, dans la même atmosphère celui-ci mais avec plus d’intensité. Il nous place réellement dans un contexte dystopique, où la vie et la mort sont les maitres mots de ce récit. Il dévoile aussi à quel point les alliances sont importantes dans ce genre de cadre pour échapper à la menace.

Note :

4/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :