Mirage’s Memories, Tome 2 : Orianne

À la tête de l’escadron, Andrew, le visage défiguré de la planète défilant devant ses yeux, ne voyait rien. Andie était morte ! ILS l’avaient assassinée. Le Télépathe leur ferait payer le prix fort ! ILS avaient touché une innocente ! ILS avaient osé !

Mirage’s Memories, Tome 2 : Orianne

Genre : Dystopie, romance

Coucou tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter le second tome d’une série de cinq volumes intitulée Mirage Memories. Je souhaiterai tout d’abord remercier les Editions Heartless de m’avoir fait découvrir ce livre, et pour les petits curieux si vous souhaitez savoir ce que j’ai pensé du tome 1, sachez que vous pouvez retrouver ma chronique ici.

Résumé :

Le Maître Télépathe a été vaincu lors du terrible affrontement qui l’a opposé à Andrew. Mirage se reconstruit lentement, au gré de quelques pluies salvatrices et chacun panse ses plaies dans la joie d’une paix retrouvée.

Mais alors qu’Andrew est plongé dans un coma réparateur, un Conseil se prépare. Toutes les personnes ayant commis des crimes de guerre seront bientôt jugées.

Cependant que nos trois amis s’apprêtent à rendre des comptes sur leurs actes passés, une menace s’éveille à l’abri des regards indiscrets.

Mon avis :

Nous retrouvons nos personnages tels qu’Andrew, Orianne, Dan, Gwen ou encore Markk quelques temps après leur rude combat mené contre Amos et ses forces alliées. Notre jeune Andrew, un puissant Télépathe et rebelle, a usé de toute sa puissance afin de terrasser le Maitre Télépathe grâce à la force universelle, une si puissante technique qu’elle a plongé dans le coma notre héros.

Malheureusement, à son réveil un évènement grave l’attendra. Le Conseil de Mirage s’est réuni afin de juger du cas de chacun des Télépathes qui auraient aidé Amos d’une manière ou d’une autre. Autant dire qu’Andrew n’est pas sorti de l’auberge ! Surtout contenu de son passé plutôt sombre.

Il ne faut pas oublier que dans un acte de folie, après avoir appris la mort de sa soeur, il a massacré toute une ville. A côté de cela, une question continue de tracasser à juste prix notre héros : où est passé le corps du Maitre Télépathe ? Aurait-il été emporté par l’une des créatures du désert ? Mystère mystère.

Personnellement, j’ai mieux aimé ce tome que le second, malgré que j’ai toujours un peu de mal avec le style d’écriture de l’auteur qui est pointilleux. A travers celui-ci on en apprend davantage sur le passé d’Andrew au moment où il était encore l’allié d’Amos. On découvre un énorme secret qui englobe les origines d’Orianne, la demie humaine demie télépathe.

Autant dire que cette révélation était plutôt inattendue, elle nous déstabilise assez. On fait connaissance aussi avec de nouveaux personnages tels que Alépos, le chef du conseil et un homme très mystérieux, ou encore Xémel, un allié d’Amos qui possède assez de pouvoirs pour prendre la place du Télépathe.

Ce tome est aussi moins tranquille, car il est plus lourd. C’est à dire qu’on sent qu’il nous ouvre la suite de cette saga sur quelque chose de vraiment énorme, on nous parle notamment d’une prophétie. Ce livre apporte une dimension un peu plus sombres avec tous ces revirements de situations et révélations, ce qui est appréciable. Le récit demeure addictif et vraiment intéressant à suivre. J’ai bien envie de lire la suite afin d’en savoir plus notamment par rapport à cette fameuse prophétie de l’Ombre, qui semble impliquer Amos et Andrew.

J’ai bien apprécie aussi ces moments où Mirage nous contait d’une manière poétique ce qu’elle voyait à travers ces yeux. C’était assez déstabilisant au début, mais grâce à ça on prend conscience d’un danger bien plus grand et inconnu de nos personnages les menacent. Quel est-il ?

Hormis l’écriture de l’auteur, sinon je n’ai relevé qu’un bémol notable à ce livre. Cela m’a choquée que le bouclier de protection de Mirage soit désactivé peu de temps après la mort d’Amos, et qu’on dissolve son armée. A partir de quel moment on prend ce genre de décision aussi irréfléchi ?

On ne sait pas ce qu’est devenu le corps du grand méchant. et ils ne pensent même pas que d’autres dangers pourraient les guetter ? Ca m’a révoltée !

Concrètement, malgré ce point j’ai trouvé que ce tome était une bonne suite à La dernière cité, l’auteur nous place doucement mais sûrement sur quelque chose de plus sombre, par certaines allusions et indices qu’elles sèment dans son récit. Les personnages sont aussi toujours agréables à suivre. Elle a su me tenir en haleine pour me persuader de continuer sa saga. Petite mention aux dessins de personnages, dont certains sont nouveaux, à la fin du volume.

Note :

4/5

Un commentaire sur “Mirage’s Memories, Tome 2 : Orianne

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :