Boss affair

Il m’agrippe comme s’il avait envie que nos corps se mélangent ici même, et qu’il avait besoin de moi plus que de toute autre chose au monde. Et enfin, il me presse contre lui comme s’il n’avait pas serré de femme dans ses bras depuis mille ans. Avec une force et un appétit pressants et inconditionnels.

Boss affair

Genre : New romance

Résumé :

Une nuit torride, zéro conséquences… Vraiment ?

Autumn se laisse aller pour une nuit dans les bras d’un inconnu… et le regrette dès le lendemain à son arrivée au bureau !

Car non seulement Clarence s’avère être son nouveau patron… mais il est aussi marié ! Certes, sa femme est hautaine et méprisante, mais ce n’est pas une raison !

Autumn résiste de toutes ses forces à l’attirance qui la pousse vers Clarence… Sauf que lui semble bien décidé à la faire succomber de nouveau.

Lequel cédera avant l’autre ?

Mon avis :

Nouveau livre de Lil Evans que je découvre, lorsque j’ai appris que la couverture de ce livre qu’elle avait sorti l’année dernière, avait changé, j’ai de suite sauté dessus, car elle m’attirait plus que l’autre, et entre temps j’avais commencé à me mettre à la New Romance.

Dans ce nouveau livre, nous suivons Autumn (prénom très original d’ailleurs), qui est l’une des meilleures avocates du cabinet auquel elle appartient, suite à un congé maternité d’une de ces collègues et pour éviter qu’elle ne perde son travail, elle a décidé de la remplacer quelques temps. Un jour, alors qu’elle commençait une nouvelle journée de travail, des policiers débarquent au cabinet, investissent les lieux et arrêtent son patron. On apprend qu’il a détourné l’argent de l’entreprise à son profit, de ce fait l’entreprise est sur la paille.

Pour se changer les idées alors qu’elle et tous ces collègues sont à la porte, elle décide d’accompagner son meilleur ami Austin, un autre excellent avocat opérant dans la boite qu’elle, en boite de nuit. Durant cette soirée, elle aura une aventure très passionnée avec un homme très mystérieux dont ne sait quasiment rien à part qu’il n’est pas de la région et qu’il est venu en ville pour affaire.

Quelle fut la surprise de notre héroïne en découvrant que cet homme avec qui elle a passé la plus belle nuit de toute sa vie est en réalité son nouveau patron, qui a racheté l’entreprise, et qu’en plus ce dernier est marié, alors qu’il lui avait dit le contraire.

Concrètement j’ai beaucoup aimé ce livre, cependant pas assez pour l’inscrire dans mes cœurs de coup, et je vais vous donner la raison de suite. J’ai trouvé que la fin était trop rapide. Je n’ai pas trouvé réaliste que le père de Clarence accepte aussi facilement sa relation avec Autumn, alors qu’on nous le dépeint comme quelqu’un d’antipathique et strict.

Hormis cela, j’ai adoré suivre notre jeune avocate et son patron. On sent que cette dernière est très attirée par lui, mais sa moralité aura le pas sur tous ces agissements. Elle refuse d’être avec un homme qui a déjà une femme dans sa vie, même si celle-ci a un caractère exécrable.

Clarence n’est pas en reste, puisque depuis cette nuit de pur bonheur il ne cesse de penser à la jeune femme. Ca m’a beaucoup touchée de voir à quel point ils voulaient se rapprocher davantage, mais de part certaines raisons qui leur sont propres ils ne peuvent pas. D’un côté on a la caractère moral d’Autumn, et de l’autre un mystérieux contrat qu’a signé dix ans auparavant Clarence l’empêchant de quitter sa femme.

Lorsque j’ai appris la véritable nature de celui-ci, je dois dire que j’ai été très attristé pour ce jeune patron, qui n’a pas eu un passé facile sans cesse dicter par son père plutôt possessif, et qui n’hésite pas à écraser les faibles pour en ressortir plus fort. Cela m’a aussi très révolté contre le paternel. En tout cas soyez en sûr, vous ne vous attendrez pas à une telle révélation, elle est vraiment inattendue.

Globalement les personnages sont vraiment très attachants de par leur personnalité, leur passé, notamment Austin, pour son côté homo et un peu efféminé, qui m’a fait rire certaines fois. J’ai adoré détesté aussi Ivy, la femme de Clarence qui est une vraie peste, à qui on a envie de coller des droites, elle n’hésite pas à rabaisser notre héroine du jour en l’insultant et la critiquant sur son poids. On ne peut pas tous avoir une taille de guêpe !

Comme toujours le style d’écriture de Lil est vraiment addictif, prenant. On ressent sans difficulté à quel point Autumn et Clarence s’aiment, ainsi que leur frustration respective. En clair, malgré la fin qui aurait peut-être nécessité d’être un peu revue, j’ai beaucoup aimé ce livre de new romance, et je peux vous le conseiller si vous avez envie de découvrir un livre sur la relation patron employée.

Note :

4,5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :